PARCOURSUP 👩🏽‍🎓🏫 et les algorithmes de mariage stable ❤️

  • Ajoutée Il y a 9 jours

    ScienceEtonnanteScienceEtonnante

    Durée: 39:59

    Les procédures d'affectation comme Parcoursup semblent parfois opaques et arbitraires. La faute aux méchants algorithmes ? Pour le savoir, on décrypte les mathématiques qui se cachent derrière ces procédures !
    Sources, compléments et détails dans le billet de blog qui accompagne la vidéo : sciencetonnante.wordpress.com/2020/01/09/parcoursup/
    Ecrit et réalisé par David Louapre
    Facebook : facebook.com/sciencetonnante
    Twitter : twitter.com/dlouapre
    Abonnez-vous : fr-film.net/us/scienceetonnante
    Me soutenir sur Tipeee : www.tipeee.com/science-etonnante
    Mon livre : www.science-etonnante.com/redirections.php?redir=insolubleA

ScienceEtonnante
ScienceEtonnante

Comme toujours, des sources et compléments sont disponibles dans le billet de blog : https://sciencetonnante.wordpress.com/2020/01/09/parcoursup/ Vous y trouverez notamment des détails sur les articles scientifiques publiés sur la question, des références sur les différentes procédures et leurs caractéristiques, des précisions sur le fonctionnement d'APB, Parcoursup, etc.

Il y a 9 jours
Rotem JACKMAN
Rotem JACKMAN

Petit détail (pléonasme) ^^ - à 14:52 - "Il semblerait qu'il Vaille mieux" (et non pas "Faille mieux"). C'est une faute récurrente. Tu aurais pas choisi "Sciences" toi, par hasard ? ;). Super vidéo (s), je les ai toutes vues - et parfois revues. Quel talent :)

Il y a jour
Patrice Lang
Patrice Lang

@S44#354 L. Oui, je me suis posé la même question.

Il y a 3 jours
arthur dubeau
arthur dubeau

Après "faut-il croire au réchauffement climatique", tu pourrai faire "faut-il croire au "pic pétrolier"" ? C'est pas vraiment scientifique et dans ton registre, mais tu as une certaine notoriété donc mettre les gens au courant c'est toujours bien. Enfin c'est qu'une idée

Il y a 7 jours
Gilets Jaunes Révolution
Gilets Jaunes Révolution

Autrefois pas de stress toutes les universités acceptaient les inscriptions... L'introduction de la sélection c'est le début de l'alignement vers le système américain. Ils ont déjà essayé d'introduire la cherté des études l'an dernier en commençant par les étrangers.

Il y a 7 jours
Richard Rorty
Richard Rorty

Le passage d’APB à Parcoursup fait penser au passage de l’inoculation à la vaccination. Du coup, pas de frustration "scientifique" : les savants ont besoin de temps pour trouver la manière de présenter les choses au public. La science c’est déjà de la communication (entre pairs), le défi qui se pose après est comment communiquer pour faire porter les idées plus loin, dans d’autres groupes que les pairs.

Il y a 8 jours
Remaetanju
Remaetanju

Ce genre de vidéo qui t'explique pourquoi t'aurai jamais du choisir honnêtement ton classement formation sous APB.. :p "Bob a de quoi être plutôt vénère" @31:28 : les élèves disposent, ça veut dire que dans ce cas là, la jouer tactique à un intérêt ?

Il y a 42 minutes
AnDroKtoNe
AnDroKtoNe

Comme d'habitude : Super Clair ! J'ai pas le BAC (si ce n'est celui d'eau froide ;-) ), j'ai même BAC -5 mais avec toutes ces explications j'ai tout compris. Si j'avais eu des profs capables de m'intéresser à ce point j'aurais sûrement été un peu plus loin (j'aurais pas forcément eu le BAC pour autant), mais c'est pas grave. :-) En tous cas, c'est super intéressant, et ce qui est dommage c'est que le "merdier parcoursup" est tout de même une décision politique. J'ai bien compris qu'il est impossible de contenter tout le monde dans son premier choix, mais là c'est fait de telle manière que même si c'est le plus équitable possible, les étudiants ont vraiment l'impression d'être pris pour des pions et c'est dommage puisqu'il est possible de rendre la chose "plus digeste". Il ne peut y avoir 100% d'heureux mais la façon actuelle donne l'impression que c'est vachement proche de 0% alors que ce n'est pas le cas. Dommage.

Il y a 7 heures
Lili Zheng
Lili Zheng

L’humain est profondément injuste la présence d’un avis subjectif est forcément pas équilibré. Le système donc par definition injuste tous comme l’Homme qui n’est pas partiel.

Il y a 14 heures
Arnaud Plante
Arnaud Plante

Merci

Il y a 23 heures
Romain Dulieu
Romain Dulieu

Après avoir vu ta vidéo je me demande quel a pu être le raisonnement derrière le choix de cette solution lors passage a parcours sup. Quelles autres solutions ont été étudiés, et pourquoi ont elles été refusé ? Est ce que toutes les alternatives étaient pire, et pour qui ?

Il y a 23 heures
Rasho
Rasho

Je vois pas le problème que les élèves soient stressés à cause de parcoursup juste parce que ça dure plus longtemps. Ni pourquoi l'accès est interdis pendant le bac. Ils devraient se contrôler et arrêter de se plaindre.

Il y a jour
jean françois Dauvergne
jean françois Dauvergne

Je vais donner le lien à mes élèves de terminale.

Il y a jour
AcideRiboNucléique
AcideRiboNucléique

Bonjour, Très bonne vidéo, comme toujours ! Je découvre l'approche. Existe-t-il une procédure qui reprend celui de Gale & Shapley en intégrant un critère de satisfaction (e.g. un pourcentage, une note sur une échelle fermée ...), associé aux choix de chaque acteur ? Pour une combinaison donnée, il serait alors possible de calculer une satisfaction moyenne, potentiellement représentatif d'une forme de "satisfaction générale". A partir de là, il serait possible de décider quelle combinaison est "meilleure", et optimiser ainsi la satisfaction générale. En pratique, ça permettrait de savoir quel groupe devrait choisir en premier, et aussi savoir si un "échange après procédure" est bénéfique. Il serai aussi possible d'étudier comment les conditions initiales/envies de chaque parties influent sur la satisfaction générale. Et en espérant que ça soit plus parlant que l'évaluation du nombre de premiers choix réalisés. En attendant la prochaine vidéo !

Il y a jour
Jacques Lantier
Jacques Lantier

18:15 Dans cet exemple ceux qui proposent sont plus lésés que ceux qui acceptent. Je regrette que vous n'ayez pas expliqué plus en détail ce point. Sinon excellente vidéo !

Il y a jour
rhinoceros.e anonyme
rhinoceros.e anonyme

Merci beaucoup pour cette vidéo. Chargée de cours à l'université, j'étais vent debout contre ParcourSup pour deux raisons principales: la fin de la hiérarchie des vœux (qui suscite de la perte de sens dans leurs études aux étudiants) et la normalisation de la sélection locale (fin d'un conquis de 1984 et selon des critères douteux et/ou élitistes dans de nombreuses formations). À nous les opposants, on a beaucoup dit que nous n'avions pas bien compris, qu'on nous avait mal expliqué, que c'était du fantasme. Vite perdue dans le quantitatif, je constate que mes convictions ne relevaient néanmoins pas du dogmatisme primaire mais d'une connaissance empirique de mon travail. Je me permets d'ajouter que le tirage au sort se discute. Il a exclu des formations souhaitées beaucoup moins d'étudiants que Parcoursup ne le fait. Aussi, le tirage au sort est déterminé par le hasard, et non par le mérite qui, selon moi, n'existe pas.

Il y a jour
Twime
Twime

Une vidéo très bien écrite!

Il y a jour
moi etpastoi
moi etpastoi

euhhh désolé mais les quotas c'est la pire chose possible. Ça donne juste un avantage aux boursiers

Il y a 2 jours
Psychocouard 23
Psychocouard 23

Mais si avec parcours on remet en place la hiérarchisation des choix et une interdiction des formations d'avoir un accès à ce classement, on obtient pas un meilleur système ?

Il y a 2 jours
Apolline
Apolline

Super vidéo ! Très intéressant et très bien expliqué ! Biz

Il y a 2 jours
Automates Cellulaires
Automates Cellulaires

Donc parcours sup c'est bel et bien pourri. Dans un sens, ça me rassure. Dans l'autre, c'est inquiétant d'avoir des gouvernements totalement incompétents qui font n'importe quoi (avec nos impôts et nos vies) sans se poser de questions.

Il y a 2 jours
Lulu
Lulu

Merci :) ta vidéo explique bien les algorithmes d’appariement derrière ces décisions politiques. Par contre je suis pas trop d’accord avec toi sur ce que tu considère comme des décisions « justes ». Par exemple je vois une troisième « mauvaise » raison (politique) derrière Parcoursup c’est qu’il privilégie largement les choix des universités par rapport aux choix des étudiants (comme tu l’as dit l’algo de Gale-Shapley est inversé et en plus les étudiants ne font leurs choix qu’au fur et à mesure des réponses ce qui incite par biais d’ancrage à se satisfaire de ce qu’on propose sans faire le choix soi-même). Parcoursup contrevient alors complètement à l’article 14 de la loi de 1984 que tu as présenté (article qui me semble important), de façon bien pire qu’APB en fait. Le droit d’accéder à l’université (et donc au savoir) pour tous n’est plus du tout respecté. Au fond, derrière ces algorithmes il y a bien des questions politiques : qu’est-ce qu’on veut que ces algorithmes fassent ? Qu’est-ce qu’une affectation « juste » ? Quels critères utiliser ? Les choix des deux parties ont ils la même importance, le même impact sur la vie des concernés ? Doivent-ils donc être symétriques ? La stabilité est-elle un bon critère ? On s’y perd parfois dans tes propos dans ce que tu qualifies de juste, d’équitable, de meilleur, d’optimal... je sais pas s’il y a des concepts mathématiques derrière mais pour simplifier, si je comprends bien : - le « cycle d’échange optimal » semble privilégier le choix des demandeurs en prenant peu en compte celui des pourvoyeurs : ce qui est juste est ici ce qui satisfait au mieux les demandeurs - l’algo de Gale-Shapley privilégie la stabilité des choix des 2 parties en favorisant les préférences de ceux qui demandent : ce qui est juste ici c’est l’absence de perspectives d’amélioration qui satisfasse mieux les 2 parties, tout en essayant d’optimiser au possible les choix des demandeurs - l’algo simple du début semble privilégier la probabilité d’avoir son premier choix, au risque d’avoir un choix beaucoup plus mauvais sinon : ce qui est juste ici c’est de répondre au maximum de premiers choix d’abord. Tout l’enjeu politique est de discuter de comment on définit ce qui est juste dans telle ou telle situation. Et ça n’a rien d’évident. En plus du fait qu’il faut considérer comme tu l’as dit - la pertinence des critères utilisés par les universités (perso je trouve ceux de APB plus justes car moins susceptibles de privilégier les élèves issus de milieux favorisés, plus en phase avec les normes éducatives et plus aidés pour les respecter) - la mise en place de la procédure elle même (stress, lenteur, facilité...) : comme toi je vois pas de pb à utiliser la technologie perso ^^ - les autres alternatives à un algorithme d’appariement (le mieux pour moi serait de demander leurs choix aux étudiants et d’adapter les places, les effectifs et les moyens pour admettre tout le monde à son premier choix !)

Il y a 2 jours
rhinoceros.e anonyme
rhinoceros.e anonyme

Merci, je te rejoins et je n'aurais pu le dire mieux.

Il y a jour
Marine Guilcher
Marine Guilcher

Les hommes proposent, les femmes disposent...

Il y a 2 jours
Matthieu .V
Matthieu .V

Super vidéo

Il y a 2 jours
Sebastien Vienot
Sebastien Vienot

Qu'est ce que cela donne si l'on classe seulement une partie de ses voeux... Est-ce que accélère la 1ère partie des affectations en essayant de trouver la meilleure combinaison pour les étudiants puis en laissant les étudiants choisir parmi les autres voeux si de toute façon aucune solution n'est possible parmi les voeux classés ?

Il y a 2 jours
HurKhai
HurKhai

t’as d’gros cernes tu sais

Il y a 2 jours
ХХХ AMATЕUR SЕХ VIDЕO - СLIСК НЕRЕ
ХХХ AMATЕUR SЕХ VIDЕO - СLIСК НЕRЕ

🙏🙏🙏🙏🙏 0:57 💛💗 👇 👇 👇 👇 👇💯

Il y a 3 jours
Franck Mée
Franck Mée

Euh… Sérieux, vous voulez *éviter* les adultères dans Game of Thrones ? :D

Il y a 3 jours
Grégory Piccamiglio
Grégory Piccamiglio

On peut réfléchir autrement. On donne un budget illimité aux organismes de formation, universités etc... pour que chacun ait son premier vœux accepté et on envoie valser les calcules à deux balles produits par l'idéologie capitaliste.

Il y a 3 jours
vinzlaur
vinzlaur

Excellente video! Il me semble cependant que tu n'as pas évoqué comment les formations font leur choix. Par exemple, si une formation souhaite prendre principalement des élèves, disons de Louis Legrand, ils vont pouvoir envoyer un "oui" à tous les élèves qui ont choisi cette formation dans leur choix (même si ce n'est pas le choix premier des élèves dans leur tête). Ce n'était pas le cas, avant si tous les élèves de Louis Legrand avaient classés cette formation en dernier.... Il peut y avoir dès lors un mode de s"élection plus injuste. Avant, les formations pouvaient choisir "parmi les proposants", et donc leur mode de sélection étaient peut être plus basé sur les notes, recevant des candidatures de différents horizons... Cela ne rend il pas la sélection des formations opaques (sachant qu'lles sont maintenant avantagées)... Ceci me semble aussi injuste...Est ce le cas?

Il y a 3 jours
Fonenantsoa Maurica
Fonenantsoa Maurica

21:25 La meilleure solution possible n'est pas forcément stable, juste. Mais Gale-Shapley trouve la meilleure solution parmi les stables. 21:56 Pour trouver la meilleure (?) solution, mais qui peut être instable : cycle d'échange optimal, utilisé pour le don d'organes. 25:50 Pour que Gale-Shapley ne soit pas manipulable, il faut que la décision de disposer soit complètement indépendante de celle de proposer et inversement. 36:55 Paradoxalement, un des bénéfices de Parcoursup c'est sa lenteur : ca rassure les gens que ce n'est pas un "algorithme" qui décide leur futur en quelques secondes.

Il y a 3 jours
Baptiste Geslin
Baptiste Geslin

toujours aussi intéressant, merci :)))

Il y a 3 jours
Baco Land
Baco Land

La méconnaissance des algos et des mathématiques semble encore avoir frappé... Le public a peur d'algos parfaitement ouverts et consultables (open-source) mais ne se préoccupe pas des algos de l'industrie des GAFA, va comprendre Charles !

Il y a 3 jours
efekaya29
efekaya29

le filtre sur instagram

Il y a 4 jours
erli grimtec
erli grimtec

As always !!! Perfect

Il y a 4 jours
WithLexy
WithLexy

Le problème c'est que même en montrant cette vidéo aux élèves pour leur montrer qu'un algorithme est une meilleure solution, 80% ne comprendrais pas ..

Il y a 4 jours
Stras Mat
Stras Mat

Non il faudrait penser naturel! C´est à dire que celui qui choisit quelque université que ce soit, quelque école dite aussi supérieur qu´elle soit, etc..., doit pouvoir y accéder par son diplôme de fin d´études scolaires qu´est le BAC. Après chacun pourra trouver son bonheur dont ce qu´il aime. Après on trouve: - des mathématiciens devenus médecins ou biologistes - des philosophes devenus mathématiciens - des médecins devenus mathématicien - des physiciens devenus mathématiciens . des biologist devenus physiciens - et Einstein de fonctionnaire d´un bureau de brevets suisse devenu physicien célèbre Et ainsi de suite.

Il y a 4 jours
Enzowwe69
Enzowwe69

Stras Mat et que fait-on des filières dites prestigieuses ? Si l’on suit ton raisonnement toutes les filières seraient égales, or la réalité est bien différentes (Polytechnique n’est pas destinée à tout le monde loin de la). De plus le bac est un examen simple qui est aujourd’hui donné à la plupart des étudiants, donc non, ce n’est pas parce qu’on a le bac que toutes les filières doivent être ouvertes.

Il y a 3 jours
Kévin CROS
Kévin CROS

Bonjour, en ce qui concerne la hiérarchisation des voeux, on peut être aussi face à la même situation que celle du pierre-feuille-ciseaux, à savoir toujours pouvoir classer deux voeux mais pas pouvoir faire un classement general.

Il y a 4 jours
Camille
Camille

Comme tout le monde, je me demande comment des gens aussi intelligents et pertinents ne travaillent pas au gouvernement, mais donc, ça veut aussi dire que le gouvernement n’attire pas ces gens intelligents (ingénieurs/scientifiques/mathématiciens/...) Je pense que c’est révélateur. Ils n’ont pas les mêmes objectifs, le gouvernement ne cherche pas l’équité ou les systèmes justes et pertinents.

Il y a 4 jours
Adrien Menard
Adrien Menard

APB était très bien, c’était la loi française qui ne l’était pas... La non sélection sur des critères pédagogiques pour les universités était le vrai problème. Au final avec parcours sup on a un quasi APB résolu puisque les universités peuvent sélectionner sur des critères pédagogiques, mais qui prend énormément de temps. Tout le monde connaissait ce problème d’APB depuis longtemps et afin de masquer au maximum le fait que dorénavant les universités sélectionnent elles aussi, on fait croire aux étudiants qu’ils ont plus de liberté en leur demandant de confirmer et de choisir à nouveau chaque semaine car politiquement personne n’a eu le courage de dire clairement que la seule solution viable était de sélectionner sur des critères pédagogiques pour toutes les formations... Les « algorithmes » ont été les boucs émissaires permettant enfin de sélectionner de manière la plus juste possible. J’imagine que progressivement on retournera à une procédure proche d’apb en gardant la sélection sur des critères pédagogiques, ce qui aurait toujours dû être le cas.

Il y a 4 jours
Robin Quincey
Robin Quincey

18:18 A veux la place de B et B celle de A et C est lésé dans tous les cas. Les personnes ont des émotions pas les institutions.

Il y a 4 jours
Antoine Leaute
Antoine Leaute

A, B et C ont classé les sciences en dernier donc l'un doit nécessairement être lésé, non ?

Il y a 3 jours
Mll Nobody
Mll Nobody

Référencement

Il y a 4 jours
Ce commentaire est merveilleux
Ce commentaire est merveilleux

Félicitations pour cette vidéo

Il y a 4 jours
Franck R
Franck R

c'etait pas plus simple de changer la loi et d'autoriser les filières en tension de faire un classement sur critère scolaire pour que l'algo marche bien pour tout le monde ? et puis bon, je vois pas pourquoi les étudiants qui voulaient médecine ont ralé pour le manque de place. Y a toujours eu un numerus clausus dans cette filière !

Il y a 4 jours
flashLogic
flashLogic

Il faudrait que tu jettes un oeil à l'algorithme qui répartit les enseignants au sein d'un département. Mots clés: "algorithme affectation mouvement départemental"

Il y a 4 jours
flashLogic
flashLogic

Alice finit en lettres l'algorithme est donc oppressif.

Il y a 4 jours
ANDRE johann
ANDRE johann

Référencement power 😁

Il y a 4 jours
Vic tor
Vic tor

APB était une vraie horreur car justement il y avait l'impression de ne pas avoir de lien avec les formations, alors oui ça prends plus de temps mais c'est l'avenir des étudiants qui est en jeu tout de même !

Il y a 4 jours
gilles hazard
gilles hazard

Bref, il faut s'exiler pour faire des études suffisamment motivantes pour et persévérer et pour le faire sérieusement... Pourquoi aussi ne pas faire des " paquets " de préférence, 2 ou 3 en 1ère position, 2 ou 3 en 2ème, etc. Ou bien classer en bloc, en 1er les sciences par exemple, en 2ème les services à la personne, etc, en complément ou en préalable à un classement plus fin et précis en fonction des capacités avérées de chacun évaluable d'après le parcours scolaire.

Il y a 4 jours
Jules
Jules

Tes vidéos sont tellement géniales, je n'ai pas de mot assez fort pour les décrire, merci à toi!

Il y a 4 jours
Itokawa
Itokawa

Salut en général j'adore tes vidéos mais là je suis très déçu je suis très étonné que tu aies oublié un point essentiel: dans le système parcoursup les universités ne classent pas les élèves seulement sur critères académique mais également selon le lycée de provenance car selon eux un 17 en banlieue ne vaut pas un 12 à Paris. Évidemment c'est complètement arbitraire. Tu as beaucoup de visibilité, il aurait été de ton devoir d'au mentionné cette injustice fondamentale qui brise les chances de milliers de lycéens défavorisés là où tu sous entends que le système parcoursup est plutôt juste finalement. Très déçu, je dislike pour la 1ère fois

Il y a 5 jours
Jean-francois Baudson
Jean-francois Baudson

DEV.TEAM

Il y a 5 jours
Fri Hez
Fri Hez

solide vidéo, bravo!

Il y a 5 jours
Romain Carmeille
Romain Carmeille

La solution à tout ça c'est le mariage homosexuel!!!

Il y a 5 jours
10 minutes sur...
10 minutes sur...

merci pour cette belle vidéo super claire (comme d'hab). je m'attaque à parcoursup la semaine prochaine avec mes élèves de TS...je pourrais mieux leur expliquer pourquoi ils vont devoir souffrir si longtemps. en effet sur "le terrain" le problème du temps d'attente (des semaines puis des mois...) est très difficile à supporter, mais il y a pire : au moment de faire leurs vœux non hiérarchisés, les élèves font tout pour indiquer leur préférence en mentant systématiquement. en effet ils doivent envoyer à chaque formation une lettre de motivation et ils doivent alors dire qu'ils sont très motivés par cette formation, qui en réalité est leur 3è ou même leur 10è vœux !!! Bref je préférai moi aussi APB et de loin (et je n'évoque pas le travail en plus pour les prof principaux de terminale qui sont sollicités en permanence pour l'accompagnement, c'est...un stress quotidien).

Il y a 5 jours
Batiste Morisset
Batiste Morisset

Quelqu’un sait où acheter le t shirt qu’il porte ?

Il y a 5 jours
Matt Dec
Matt Dec

Je ne comprend pas le problème du tirage au sort d'APB. Ca donne les mêmes chances à toute le monde non ?

Il y a 5 jours
Lucile B
Lucile B

Vidéo très limpide comme d’habitude !! Le hic dans le système c’est que les vœux des étudiants se basent généralement sur une « idée » de la formation ou du métier derrière avec peu de données (voir des données complètement fausses, avec des conseils d’orientation très superficiels...). Le système parfait ferait a mon sens un stage « pratique » moitié études / moitié pro avec un premier tour de vœux... mais je rêve c’est trop compliqué à mettre en place !

Il y a 5 jours
bilishu aliss
bilishu aliss

avouées d'un tel changement.

Il y a 5 jours
Laurent C
Laurent C

Ça ressemble un peu au système de vote par Condorcet ?

Il y a 5 jours
bilishu aliss
bilishu aliss

Pas un mot sur le service de concours des écoles d'ingénieur (SCEI), qui lui fonctionne parfaitement (puisque les élèves ET les écoles classent leurs voeux avant le premie

Il y a 5 jours
Gallen Guillaume
Gallen Guillaume

Putain j ai trouvé la chaîne de science la plus cheloue de YouTube ( bon c est en anglais par contre) .....cliquez.... https://www.youtube.com/channel/UCtQL5M2NjdiZEUBRLhIQCwA

Il y a 5 jours
Thomas L
Thomas L

Effectivement

Il y a 4 jours
Yann Duroc
Yann Duroc

Merci pour cette vidéo qui est comme d'habitude très claire et nous a permis de mieux comprendre ces procédures. j'ai néanmoins une question : à 31'10" vous dites que comme les formations proposent elles sont favorisées mais dans le cas de parcours sup vu que les élèves n'ont pas fait de hiérarchisation des vœux (contrairement a tous les exemples donnés ici) peut on vraiment dire qu'ils sont défavorisés ? merci de votre réponse

Il y a 5 jours
Yann Duroc
Yann Duroc

@ScienceEtonnante effectivement mais alors est ce qu'on se retrouve vraiment dans une situation analogue à celle initialement présentée ? J'ai l'impression que au final on peut considérer que la situtation s'apparente a une situation nouvelle ou c'est bien les etudiants qui proposent ...

Il y a 5 jours
ScienceEtonnante
ScienceEtonnante

En fait ils hiérarchisent bien, mais a posteriori, quand on leur demande de faire un choix parmis les "oui"

Il y a 5 jours
Goran Thomas
Goran Thomas

Et comment s'en sortent les autres pays?...

Il y a 5 jours
Parlons Astro
Parlons Astro

Et bien, on aurais bien eu besoin de cette vidéo à l'époque de la réforme. Mais bon ,c'est long de faire une excellente vidéo :) (Et on devais manquer d'info à l'époque)

Il y a 5 jours
Tisiphone
Tisiphone

C'était super intéressant, merci David ! Je me suis demandé pourquoi il y avait eu le changement de nom de la procédure d'admission, mais vu que j'étais plus étudiante ça m'est un peu passé au-dessus... C'est très clair et bien expliqué, comme d'hab j'ai envie de dire ^^ Ca me fait rire ce truc de "Les algorithmes c'est le maaaaaal !!!", on dirait le célèbre "il y a des produits chimiques, c'est dangereux !" Alors que tout est une question de compréhension de ce qui se passe au coeur des réactions ou des opérations.

Il y a 5 jours

Prochain

ParcourSup : Comment ça marche ?

12:45

Parcoursup : le calendrier 2020

3:43

Parcoursup 2020 - Institut Paul Bocuse

0:50

Parcoursup 2020 - Institut Paul Bocuse

Institut Paul Bocuse

Vues 371

PARCOURSUP - CE QU’IL FAUT SAVOIR

5:18

mes réponses sur parcoursup vlog

3:52

EEF - Qu'est-ce que PARCOURSUP ? #1

15:00

EEF - Qu'est-ce que PARCOURSUP ? #1

Salah-Eddine Mansouri

Vues 12

PARCOURSUP

5:56

PARCOURSUP

Mohamed Henni

Vues 600

Risitas et Parcoursup

3:44

Risitas et Parcoursup

Now Saymyname

Vues 460

TenesiX - Parcoursup

3:48

TenesiX - Parcoursup

Tene tu connais

Vues 394